La TransCommunicationInstrumentale.

Notre Témoignage.

 

Définition : Communiquer avec des esprits se trouvant dans une autre dimension, à l'aide d'instruments techniques, tels que : magnétophones, vidéos + téléviseur, téléphone ou GSM (portable) et ordinateurs.

AVERTISSEMENT

 

Il est très important de savoir que la TCI ou tout autre mode de communication

avec l'Au-Delà, peut se révéler très dangereux. En effet, il est souvent arrivé que

certaines personnes pratiquent le Spiritisme sans même se protéger.

Il est plus facile d'ouvrir les portes que de les refermer et des esprits frappeurs

peuvent se faire passer pour des parents ou amis. Nombreuses sont les personnes

qui se sont retrouvées dans des états psychologiques ou même physiques très

graves frisant parfois la folie. Cette mise en garde est sérieuse et nous conseillons

de ne pratiquer le spiritisme avec une personne initiée étant au fait des communications.

 

 

Bien des gens souvent dans la détresse et l'émotion d'une disparition d'un être cher, essaie de renouer des liens avec cet être, qui s'il n'est plus là physiquement, est présent et peut se manifester avec notre aide et les moyens techniques mis à notre disposition.

Nous allons vous raconter comment cela s'est produit, pour mon épouse et votre serviteur.

Il faut avant tout si vous le permettez, remonter dans le temps.

En 1983, le 09 août, pour être précis, nous avons perdu notre fils d'un stupide accident, il était alors âgé de seize mois. Nous ne saurions vous exprimer, encore ce jour, la peine et le désespoir que cet évènement malheureux a causé dans notre vie.

En 1995, mon épouse s'est procuré le livre de Père François Brune "Les Morts nous Parlent."*

A l'origine ce livre ne m'était pas destiné, car très cartésien, bien qu'ayant toujours conservé la Foi, rien ne m'attirait dans ce livre. Jusqu'au jour où, je ne sais pourquoi, je l'ai pris et l'ai littéralement dévoré en une nuit. Cette même nuit, 17 au 18 mai 1995, je tentais l'expérience du magnétophone, tout en me disant " : Si cela existe, pourquoi pas moi ?"

Mon épouse avait essayé à maintes reprises, mais sans aucun résultat.

Je mis donc mon magnétophone en marche, et durant la nuit, la cassette s'enregistra.

Le lendemain matin à 09h15 très précisément, mon épouse et votre serviteur, écoutions le résultat de cet enregistrement. Pendant une dizaine de minutes, rien de bien spécial, sinon les bruits de la rue, quelques bruits de meubles qui craquent, rien d'autre.

Et puis soudain, un bruit bizarre, comme si quelqu'un faisait un essai micro, quand celui-ci n'est pas bien réglé. De nouveau une pause de quelques secondes et ensuite :

 

"Père, avant tout je t’aime ! Tu es mon père, mon père tu resteras et je t'aime.

Mais tu me déçois ! Pourquoi tant de mal à ma Maman ? Elle ne mérite pas tout ça, elle qui a déjà tant souffert. Parfois, je voudrais la reprendre près de moi ! Mais avant, rends-la heureuse…

Il y a bien longtemps que je voulais te parler. Il est temps pour toi de réfléchir…

Que serait la vie des enfants, mon frère, mes sœurs, sans notre mère ?

Et toi ! Que serait la tienne ?

Père, tu es capable de tant de choses, alors travaille !

Et la boisson, que penses-tu de la boisson ? C'est un mal !

Tu as encore une chance de la garder, alors prends-là !

Bonne chance père, réfléchis, tu oublies bien souvent de prier, pourquoi ?

Je la vois souvent si malheureuse et pourtant tu pouvais lui donner tant de

bonheur. Mon petit papa, souviens-toi comme tu, étais fier quand je suis venu sur cette terre ;

Sois fier de maman ! Elle qui souffre en silence.

Tous je vous aime, et pour tous je prie. Père, prends bien soin de ma famille, tu as le temps de

réfléchir, j'attendrai ta réponse. Prie, prie et écoutes, écoutes. Mon Parrain doit savoir, il ne doit plus pleurer pour moi. Je suis bien. Sous peu, il aura lui aussi une petite fille, il m'aime tant et moi de même.

A bientôt, n'oubliez pas que je vous aime, et pour mon beau-frère, attention à ma sœur.

Je les aime tant, mes sœurs, mon frère, mon neveu et mes parents."

Fin du premier message de Notre Fils décédé, obtenu en TCI.

Depuis lors, nous avons reçu de très nombreux messages, souvent personnels il est vrai, mais nous en avons aussi obtenu pour des personnes étrangères à la famille.

Nous pratiquons sans poser de questions, Ils s'expriment sur ce qu'ils veulent, mais Ils n'hésitent pas à vous secouer lorsque vous le méritez, voir le premier message.

Tous les messages que nous obtenons, se font sans aucune amplification, nous pouvons les entendre comme s'Ils étaient tout près de nous, et nous pensons d'ailleurs que c'est le cas.

Nous avons présenté cette cassette et d'autres au Père François Brune que nous avons le plaisir de connaître, il en est resté abasourdi par la netteté obtenue avec si peu de moyens techniques.

Nous pensons personnellement que ces communications peuvent être obtenues par tout un chacun, le tout est de se mettre dans un état de conscience où le jeu, la curiosité et la satisfaction personnelle, n'ont rien à y voir. Car si des personnes s'entêtent à pratiquer, la TCI ou tout autre spiritisme à mauvais escient, ils peuvent s'attendre à des manifestations d'une autre sorte, tel que des esprits frappeurs qui peuvent vous faire croire n'importe quoi ou qui s'amuseront de votre peur.

Voir notre avertissement plus haut.

Non, il vaut mieux que toute personne voulant essayer, soit avertie des dangers que cela peut devenir très rapidement une catastrophe pour le psy, mais parfois aussi pour le physique des personnes pratiquant le spiritisme à mauvais escient.

Depuis ce merveilleux 18 mai 1999, tant de messages nous sont parvenus et nous écrivons un livre pour vous faire part de ceux-ci, mais aussi pour apporter notre témoignage à tous les parents qui ont perdu un être cher.

Nous avons eu le plaisir d'être inviter sur un plateau de télévision en compagnie du Père Brune, où pour une fois les médias ont décidé de consacrer une heure et vingt minutes à ces communications avec l'Au-Delà. Nous avons pu débattre librement et sans moqueries des différents témoignages apportés par les invités.

Enfin, il y a ce site qui, s'il peut aider des personnes à la recherche de leurs chers disparus, nous essayons d'établir un contact, tout en sachant que nous ne décidons rien et que la patience est de rigueur, mais rien ni personne ne peut vous garantir un résultat !

Que cela ne nous empêche pas tout de même de tenter ces transcommunications et d'obtenir parfois des contacts.

C'est ce que Chantal mon épouse et votre serviteur tâcheront de faire au mieux.

A très bientôt.

Chantal & Vincent HALCZOK.