amour et rencontres

 

Hit-Parade

Divination

Astrologie
Astro-bebe
Astro-couple
Astro-chinoise
Astro Rencontre
Tarot
Horoscope
Numérologie
Prénoms
Cartes
Biorythmes


Magie

Bases
Règles
Grands Noms
Outils
Blanche
Noire
Runes
Anges
Spiritisme


Services

Perdre du poids
Témoignages
Télécharger
Livres à lire
Sondage
Chat
Livre d'or
Forum
Me contacter


Partenaires

Acceuil
Liens
Partenariat
Récompenses

Votez pour moi 

Classement de sites... Inscrivez le vôtre !


VOTEZ POUR CE SITE

LE SPIRITISME

 
HISTOIRE
LE MEDIUM
LES ENTITES
LE DEROULEMENT
LES PRECEPTES
LES DANGERS
LES METHODES
CONCLUSION

HISTOIRE DU SPIRITISME

Définition du spiritisme :

Le spiritisme est implanté en Europe en 1744 par le suédois Emmanuel V. Swedenborg et était dégagé de toute références religieuses. En fait le proverbe suivant résume assez bien le spiritisme :
comme tu te vois, je me suis vu ;
comme tu me vois, tu te verras.

Il est en effet normal que les hommes s'intéressent aux esprits puisqu'eux mêmes sont des esprits incarnés.

 

Allan Kardec :

C'est à Léon Hippolyte Denizart Rivail, dit allan Kardec (1804-1869), que l'on doit l'évolution de la doctrine spirite moderne. Dans ses oeuvres, le livre des médiums, le livre des esprits... ; il a déterminé les fondements du spiritisme tel que nous le pratiquons aujourd'hui. Son premier livre fût écrit en 1857 et fût rédigé sous la forme de dialogue avec des entités désincarnées, à partir de cahiers de notes prises lors des séances de spiritisme. Pour lui le spiritisme est défini comme tel :
Nous dirons donc que la doctrine spirite, c'est à dire le spiritisme, se fonde sur la croyance dans les relations entre le monde matériel et le monde invisible, soit entre les hommes et les esprits, et nous appellerons spirites tous ceux qui adhèrent à cette doctrine.
haut de la page

LE CLASSEMENT DES ENTITES
1ère catégorie

esprits purs

2ème catégorie

esprits supérieurs

3ème catégorie

esprits prudents

4ème catégorie

esprits sages

5ème catégorie

esprits bienveillants

6ème catégorie

esprits neutres

7ème catégorie

esprits fallacieux

8ème catégorie

esprits légers

9ème catégorie

esprits impurs

Vous noterez dans cette classification l'absence de références religieuses envers des anges ou des démons contrairement à la kabbale ou à la magie blanche ou noire.

 haut de la page


LES PRECEPTES DU SPIRITISME

La doctrine spirite :

Pour obtenir des séances de spiritisme réussies il faut respecter les règles suivantes :
 
  1. Adoration : c'est à dire amour de dieu avant tout car il est le créateur et lui même est le grand esprit.
  2. Amour et justice : on ne peut aimer les autres que si l'on s'aime soi-même, il ne sert à rien de se lamenter sur son sort.
  3. Respect : l'homme doit respecter sa propre vie et celle de son prochain. Celui qui veut se suicider condamne lui même son esprit à une échelle très basse en commettant un péché contre l'harmonie universelle.
  4. Destruction : le principe de destruction est un des principes essentiels dans le monde de la matière, mais pas dans le monde spirituel. Il est unis de manière irrévocable à son contraire, le principe de génération.
  5. Société : l'homme ne peut progresser que s'il vit en société.
  6. Egalité : entre les hommes et les esprits, l'égalité originelle est entière ; dans le monde spirituel les derniers seront les premiers ...
  7. Liberté : l'être humain est esclave des contingences de son corps ; l'esprit est lui lié à ses imperfections. L'un et l'autre accéderont à la liberté la plus totale quand ils auront appris à vivre en harmonie avec tout et avec tous.
  8. Progrès : l'univers avance, harmonie est un des mots-clés de la force qui agit dans l'univers.
  9. Reproduction : c'est l'un des privilège de l'être vivant, lorsqu'un être vivant un esprit se réincarne et peut ainsi continuer sa progression vers la perfection.
  10. Travail : condition inéluctable pour réussir dans la dimension matérielle et spirituelle.

 

L'ENFER C'EST D'ETRE LOIN DE DIEU.
 
haut de la page


LE MEDIUM
 Le médium est une personne qui ressent la présence d'esprits dans un lieu de différentes manière ou qui sert de messager à l'esprit pour relayer ses propos. Le plus souvent les bons médiums (pas les escrocs dont vous voyez la pub partout et qui possèdent tous les pouvoirs de la terre ... sans commentaires) sont dotés de beaucoup plus de magnétisme que l'être humain normal.
 
haut de la page


LES METHODES
Dans cette partie nous parlerons des méthodes les plus courantes pour parler aux esprits.

L'écriture automatique

Le Oui-Ja

Le verre à pieds

La table ou guéridon

Autres méthodes témoignage de tci

Protections

Avant de commencer une scéance, il convient de se prémunir contre la présence de personnes non désirées (entités inférieures). Il existe un système très simple qui consiste d'allumer un bâtonnet d'encens et de le laisser se consumer pendant une vingtaine de minutes avant le début de la scéance, ou en allumant une bougie pendant toute la durée de la scéance.

On peut établir une solide protection occulte en dressant les barrières mentales crées par le biais de la visualisation et de la prononciation des noms secrets de Dieu. (pour les initiés en magie blanche). Voir aussi la partie pentacle.

Pendant que l'assistance visualise une coupole bleue qui la domine et la protège, le directeur ou tout individu énergique accomplit physiquement un tour du groupe, l'enfermant ainsi dans un cercle imaginaire tracé par un pentacle.

En fait pas de panique car les entités de bas niveau ne vont qu'avec des personnes de basses vibrations donc si vous choisissez bien vos participants ce n'est pas risqué.

 

haut de la page


LE DEROULEMENT D'UNE SÉANCE

 Une séance se compose de 3 étapes : l'ouverture, le déroulement, la conclusion.

L'ouverture est la technique qui permet l'identification de l'esprit qui se présente. Dans ce but, une succession de quelqu'un est-il là ? d'où venez-vous ? comment t'appelles-tu ? peut être une méthode possible d'ouverture. Dans le cas où l'entité intervenante n'a pas la possibilité de s'exprimer par le truchement d'un des participants, elle optera probablement pour la typologie, un code sonore de communication utilisant la table spirite ou se manifestant par des coups frappés dans le mur ou dans les meubles. En général, un coup frappé en réponse à une question signifie oui, alors que deux coups signifient non. L'alphabet peut être soumise à ce code mais il est très difficile alors d'interpréter les messages. Le médium devra dans ce cas devra réciter à voix haute les lettres de l'alphabet et accepter comme communication la lettre acceptée par un coup donné de la part de l'entité qui réussira ainsi à formuler des mots, des phrases, des pensées, des dialogues. Ceci est valable pour le oui jan et pour les autres techniques aussi. Retenez bien qu'il faut toujours poser des questions pour identifier l'esprit même des chose stupide telles que : est - tu Napoléon ?. Ces questions préalables permettent d'éloigner les esprits farceurs.

Le déroulement de la séance est le moment où les participants peuvent poser des questions directes et il représente donc la substance et la raison même de toute séance. Il est préférable que seul le médium puisse intervenir pour éviter trop de bavardage de la part des participants, qui risqueraient de rendre l'expérience tout à fait incohérente. Il convient de ne pas poser de questions inutiles qui gâcheraient le dialogue éthéré et beaucoup d'énergie.

La conclusion est l'étape où le médium remercie l'entité qui est intervenue et la congédie en l'invitant à retourner à la lumière. Il est parfois nécessaire de se montrer très fort et même menaçant en présence d'esprits réticents à se retirer. Je le répète encore ce n'est pas un jeu et en cas de problèmes il n'est pas rare de devoir s'en remettre à un prêtre.

haut de la page


LES DANGERS DU SPIRITISME

 A ne jamais faire sous peine de ..".. hou j'aurai pas du faire ça"

- Interrompre brusquement la séance : personne ne doit en aucun cas se détacher du cercle, ou en sortir, car l'énergie accumulée est soudain brisée, et elle peut devenir dangereuse.

- Bavarder ou penser à autre chose pendant l'expérience.

- S'épouvanter, se troubler en présence de la manifestation d'un phénomène.

- Exiger un résultat tangible : ceci pourrait provoquer l'utilisation non désirée de l'inconscient.

- Éviter trop de fréquentes expériences : la fréquence idéale serait de 2 à 3 séances par mois. La médiumnité se cultive par une pratique régulière, jamais excessive. L'excès provoquerait une dépense inutile en énergie et une dépendance menant à la folie.

- Croire mot pour mot ce qui vous est annoncé (attention aux esprits blagueurs)

- Ne jamais aborder ces phénoménologies par simple jeu : des phénomènes désagréables pourraient se produire.

- Ne jamais insulter un esprit même négatif car lui a des pouvoirs que vous vous n'avez pas.

haut de la page


QUE DIRE DE PLUS ???
Et pour conclure, cessez de dire à vos amis que vous avez rencontrez Satan ou Satanas dans une séance de spiritisme car quand il se présente (et c'est très rare heureusement) il se nomme NATAS et pour prouver que c'est bien lui il peut faire n'importe quoi pour vous choquer. Pour ce qui est de son existence ou de sa non existence je laisse chacun à ses convictions personnelles.

Test : Etes-vous un bon médium ?

Vous vous croyez très doué ? Alors visitez le test de ce site en anglais l'ordinateur choisit une carte à vous de la deviner ... la chance ? non, il vous donnera votre score par rapport à la moyenne de ce qui est constaté lors d'études sur le phénomène.

LE TEST 
haut de la page